Le hachis Parmentier au boudin de Maître Cochon

Le hachis Parmentier fait partie des plats traditionnels de la gastronomie française. Petits et grands l’adorent. Souvent à la carte des brasseries, il comble les estomacs les plus affamés. En effet, le hachis Parmentier est un plat simple mais riche. Composé de pommes de terre et de viande hachée, c’est un plat parfait pour l’hiver. Réconfortant et nourrissant, il peut toutefois être revisité. Et c’est ce que Maître Cochon a fait en inventant sa propre recette : le hachis Parmentier au boudin. Découvrez-la dans cet article ! Vous nous en direz des nouvelles !

Un peu d’histoire

Cette recette porte le nom d’Antoine Augustin Parmentier (1737-1813), apothicaire, agronome, nutritionniste et hygiéniste, rien que ça ! Il découvre durant la guerre de Sept Ans la valeur nutritive de la pomme de terre, alors qu’il est retenu prisonnier en Allemagne. C’est alors que lui est venue une idée un peu folle. Cette dernière allait révolutionner la gastronomie française : généraliser la culture de la pomme de terre pour lutter contre les famines. Ce n’était pas gagné d’avance, car à l’époque, la pomme de terre était réservée à l’alimentation des animaux. Et elle était accusée de favoriser certaines maladies. Pourtant, elle était déjà consommée en Espagne et en Allemagne. Antoine Parmentier ne ménagea pas ses efforts pour convaincre ses paires de l’intérêt nutritionnel et gustatif de la pomme de terre. Il milita donc activement pour sa promotion. 

Il alla même jusqu’à la cour du roi pour plaider la cause de la pomme de terre. Considéré comme le légume des pauvres, la pomme de terre s’invita finalement à la table des riches. Et c’est ainsi que ce tubercule devint le légume de prédilection des Français. Cependant, personne ne savait vraiment comment préparer la pomme de terre. Alors, Parmentier inventa plusieurs recettes, dont le fameux hachis qui porte son nom. Parmentier a réussi son pari, puisqu’aujourd’hui la pomme de terre est consommée par tout le monde, des familles les plus modestes aux plus fortunées.

Difficulté :

Temps de préparation :

45 minutes

Les ingrédients : :

  • 800 g de boudin noir Maître Cochon
  • 1 kilo de pommes de terre
  • 2 oignons
  • 20 cl de lait
  • 10 cl de crème fraîche
  • 100 g de beurre
  • 30 g de chapelure
  • Sel
  • Poivre

Les ustensiles :

  • Un plat pour le four

Étape 1

Faite cuire les pommes de terre avec leur peau dans de l’eau salée pendant environ 20 minutes. Une fois cuites, pelez-les lorsqu’elles sont encore chaudes.

Étape 2 

Pelez et hachez finement les oignons. Les faire revenir avec 30 grammes de beurre jusqu’à ce qu’ils soient transparents et légèrement dorés.

Étape 3 :

Écrasez les pommes de terre à la fourchette pendant qu’elles sont encore chaudes. Ajoutez la crème fraîche et le lait tiédi. Salez et poivrez, puis réservez.

Étape 4 :

Dans une poêle bien chaude, faite revenir le boudin sans la peau pour éliminer un maximum de graisse. Émiettez-le à la fourchette et réservez-le au chaud.

Étape 5 : 

Préchauffez le four à 210°C (thermostat 7). Prenez un plat à gratin. Beurrez-le, mettez une fine couche de purée, étaler le boudin par-dessus, puis les oignons. Terminez par une couche de purée. Saupoudrez de chapelure. Parsemez de noisettes de beurre et mettez au four pendant 20 minutes jusqu’à ce que le gratin soit doré.

Étape 6 : 

Dégustez et régalez vous !

retrouvez nos autres délicieuses recettes

La pluma marinée au barbecue de Léna

La recette de la pluma de cochon marinée

Boudin noir aux poires : une recette sucré salé qui va enchanter vos papilles

C’est la pleine saison des poires et vous pouvez facilement en trouver sur les étales. Rafraichissante, douce et goûtue, la poire regorge de vitamines et de minéraux qui préservent la santé.

Huîtres crépinettes : découvrez la recette traditionnelle originaire de Gironde

La charcuterie de Maître Cochon rencontre les huîtres du bassin d’Arcachon. On se retrouve donc ici entre terre et mer. Les huîtres crépinettes sont une spécialité girondine. Ce plat fortement ancré dans la région fait partie du folklore local notamment lors des fêtes de fin d’année.