1973

L’année où tout a commencé

En 1973, à Angoulême, trois comparses, amateurs de produits du terroir et amoureux du bon goût, décident de fonder l’entreprise SODIPORC.

L’objectif : valoriser le travail des éleveurs de cochons en Charente et ainsi redonner ses lettres d’or au métier d’éleveur, et au cochon. 

Un véritable défi, à l’ère des supermarchés et de l’industrialisation du monde alimentaire.

Guy Geoffroy et ses 2 associés ont à cœur de préserver les traditions de leur région et de prôner l’art du bien manger.

Des chevillards bien ancrés dans leur territoire

Au départ, les trublions du cochon sont donc des chevillards !
Le chevillard, c’est celui qui découpe l’animal et en sélectionne les parties nobles pour ses clients.

Ainsi, bien avant de devenir Maître Cochon, l’entreprise est un atelier de découpe de cochon qui travaille essentiellement avec des artisans charcutiers et des petites entreprises de transformation alimentaire.

La force de SODIPORC : tisser des relations sur le long-terme avec des éleveurs locaux, des passionnés de leur métier et du cochon.